Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Mahmoud Guettat

Mahmoud Guettat

Mahmoud Guettat est un musicien-musicologue, ethnomusicologue, directeur-fondateur, puis professeur à l'Institut Supérieur de Musique de Tunis depuis 1982.

Initiateur de l'enseignement musicologique à l'Université tunisienne, il apporte sa contribution à de nombreuses institutions de pays arabes et en Europe.

Son œuvre pédagogique n'est pas dissociable de ses activités artistiques et de recherches orientées plus particulièrement vers la musique andalou-maghrébine, méditerranéenne et arabo-musulmane en général.

Il vient de faire paraître aux Editions El Ouns : « La musique arabo-andalouse, l'empreinte du Maghreb » où il nous démontre scientifiquement le rôle essentiel du Maghreb dans l'élaboration de l'art musical dit arabo-andalou.

Dans cet ouvrage sont exposées de manière détaillée et didactique les caractéristiques de toutes les écoles du Maghreb : Maroc, Algérie, Tunisie, Libye. Enfin les amateurs éclairés trouveront à leur disposition 80 partitions illustrant des pièces exécutées dans différentes écoles, des extraits de manuscrits inédits et plus de 100 graphiques concernant les modes mélodiques et avec érudition et rigueur scientifique livre ici la synthèse la plus exhaustive sur la musique arabo - andalouse et plus généralement sur la musique arabe.

Cette somme remarquable traite des différents aspects de ce patrimoine millénaire, toujours vivant : musicaux - musicologiques, poétiques, socioculturels, historiques... et de multiples rapports d'échange entre cultures orientales et méditerranéennes y sont soulignés, notamment avec la musique de l'Europe médiévale.

Aucun domaine essentiel n'échappe à la sagacité de ce chercheur qui, depuis plus de trente ans, n'a cessé de confronter la pratique de cet art et ('enseignement des Grands Maîtres à l'examen approfondi d'une riche documentation et manuscrits en partie inédits. Ainsi est mise en lumière la civilisation arabo-musulmane dans laquelle la tradition andalou-maghrébine a éclos puis s'est épanouie ; et, pour la première fois, la place du Maghreb dans l'élaboration de ces vastes cantates arabo-andalouses retrouve l'importance qui lui revientrythmiques, la facture des principaux instruments traditionnels, etc.