Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Haj Mohamed Bajedoub à Bruxelles le 17/10/2008

Haj Mohamed Bajedoub à Bruxelles le 17/10/2008

La musique séculaire andalouse est encore de nos jours un genre bien présent au Maroc. Elle trouve ses origines dans la partie méridionale et musulmane de l'Espagne du haut Moyen Âge, à l'époque où musulmans, juifs et chrétiens cohabitaient. C'est lors de leur fuite en Afrique du Nord, à la fin de la Reconquista espagnole en 1492 que musulmans et juifs emportent la culture musicale andalouse. Haj Mohamed Bajedoub est bien plus qu'un chanteur de soufi ; il domine l'art musical profane andalou. Accompagné de dix musiciens, il propose une anthologie du répertoire arabo-andalou. Musique aux thèmes religieux et profanes.

2078526297_1.jpg

Mohamed Bajedoub (Safi, Maroc 1945) entra en contact avec le chant pour la première fois dans des communautés soufies. C'est là qu'il découvrit le répertoire soufi et qu'il se l'appropria en lui donnant une interprétation personnelle. Il a été également muezzin. Ensuite, il rencontra Haj Abdlekrim Raïs, l'un des plus grands interprètes de la musique arabo-andalouse. Ce dernier dirigeait l'orchestre El-Brihi et il engagea Haj Mohamed Bajedoub. Plongeant dans ce nouveau répertoire, Bajedoub devint l'un de ses plus grands et célèbres interprètes. Après avoir dirigé le chœur durant des années, il se lança dans une carrière de chant solo. Accompagné de dix musiciens, il nous fait voyager dans le répertoire soufi et arabo-andalous.

Invité par le centre nomade des arts "Moussem", le chantre a emmené le public venu de plusieurs  villes de Belgique à la découverte du répertoire soufi et de quelques noubas de la musique arabo-andalouse.

L'orchestre Chabab Al Andalous sous la direction d'Amine Debbi a ouvert la soirée par les "sept Tawachi de la naouba", puis est venu le tour de Bajedoub pour chantonner les célèbres Chams al Achiya et Al Fiyachiya après quelques incontournables mawwals soufis et terminer par le le  Inssiraf al kaddam en coeur avec le public.

Organisée avec la collaboration du Palais des beaux arts de Bruxelles, cette soirée s'inscrit dans le cadre d'une série d'activités culturelles et artistiques du centre nomade des arts et ses partenaires dans le but de contribuer à l'échange multiculturel et à la promotion de la connaissance de la spiritualité à travers la voie et la musique.

 

 



 

Prix: € 10/12

Palais des Beaux Arts
23 Rue Ravenstein
1000 Bruxelles
Info & Tickets 02/507.82.00

2078516947_1.jpg

http://www.bozar.be/activity.php?id=8481&selectiondate=2008-09-14