Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Avant-gardisme marocain : Festival Slam & Klam

Avant-gardisme marocain : Festival Slam & Klam


Le Festival Slam & Klam est un programme expérimental de développement artistique et culturel durable, crée à l'initiative de la Fondation Esprit de Fès. la fondation qui organise le Festival des Musiques sacrées du monde,
Il propose pendant trois jours un programme innovateur qui  a pour objectif d'éveiller l'intérêt du public pour une nouvelle contre-culture, de nouvelles créations tout en conciliant la richesse du patrimoine poétique et oral marocain.


Le Slam est un art d'expression populaire oral, déclamatoire, qui se pratique dans des lieux publics ainsi que dans les lieux associatifs, sous forme de rencontres et de joutes oratoires. Considéré par beaucoup comme une des formes les plus vivantes de la poésie contemporaine, le Slam est également un mouvement d'expression populaire.

Les mouvements de cette scène underground bien souvent  décrits comme libertaires, ne sont pas neufs au Maroc et rappelle les exubérance de la culture hippie de la fin des sixties et des seventies,  où les jeunes urbains marocains de l'époque ressentaient  déjà le besoin de s'exprimer et de se démarquer de la génération précédente. Les jeunes affrontent les mêmes problématiques que celles de ces année. Sensibilisés à l'activisme, ils sont conscients du besoin de liberté de parole. Et si le rap a été au départ une forme d'expression révolutionnaire née dans les ghettos des Etats-Unis d'Amérique, nombreuses sont les questions qui se posent aujourd'hui. Est-ce que la révolution est toujours d'actualité ou le message a-t-il changé ? Qu'en est-il des messages véhiculés par le rap ?

Une scène avant-gardiste du
Rap au Maroc démontre que ce phénomène n'est pas de courte durée, mais un mode de vie, un moyen d'expression, un nouveau souffle pour une génération de jeunes qui cherchent à s'affirmer artistiquement.  La culture hip-hop reste l'un des rares espaces d'expression artistique, de liberté et de parole au Maroc. 
Le slam 'est un art du spectacle oral et scénique, focalisé sur le verbe et l'expression brute avec une grande économie de moyens, un lien entre écriture et performance. Pour Antoine Faure, slameur français, le Slam est « un espace sur lequel vont cohabiter toutes sortes de styles, de formes, de fond, d'âges de classes sociales. Ce n'est pas un rap a capella, ce n'est pas de la poésie urbaine, c'est un terrain d'expression poétique que chacun peut s'approprier comme
il veut. »

 



Le Festival « new génération » se revendique être  une plateforme de mise en espace de la parole, de l'expression artistique et publique, en abolissant les frontières cloisonnant les styles et les genres. 

Pour sa première édition, en 2007, le festival Slam & Klam avait réuni sur une même scène, à Fès, les groupes de rap H-Kayne, de rock Haoussa, et la troupe de malhoun de Saïd El Meftahi  exprimant cette poésie urbaine en zajal (forme élaborée de la darija, l'arabe dialectal maghrébin  qui a donné naissance au flamenco),  et qui aujourd'hui est conservée par les artisans des médinas, porteuse de revendications sociales et parfois libertine.


L'expérience est renouvelée en en 2008, du 12 au 14 septembre, avec le slameur parisien Dgiz et avec une création autour des chanteurs Hindi Zahra et Amazigh Kateb (ex-Gnawa Diffusion), au sein du « Lab'oratoire » du festival.



édition 2007


http://www.myspace.com/festivalslamklam

http://slamklamfestival.com/
Nayda : la "contre-culture "du Maroc

Musiques alternatives (5) : Maroc