Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Mohamed Cherabi, un chemin pour la gloire !

Mohamed Cherabi, un chemin pour la gloire !


Mohamed Cherabi
(né à Fès, en 1985) est un jeune guitariste, auteur-compositeur, arrangeur et interprète marocain. Au balbutiement de sa carrière, il apparaît dans  quelques  émissions diffusées à la Télévision marocaine pour se frayer un chemin pour la gloire et pour graver un premier album. Il est l'auteur de la chanson mondialement connue
«Bent bladi» interprétée par Hatim Ammor dans le générique du feuilleton marocain homonyme diffusé sur 2M. Pour les critiques de la musique marocaine dont la pondération proverbiale n'a d'égale que le sérieux, Mohammed Cherabi est l'un des chanteurs les plus prometteurs. Et si l'expérience n'est pas la seule explication du talent, il faudrait alors chercher dans la fraîcheur de Cherabi pour mieux comprendre la démarche de cet artiste.


A l'âge de 16 ans, le jeune fassi étudiait au sein d'un conservatoire de musique  privée de Rabat pendant 4 années et rencontre dans ce cadre, le maître de musique Ahmed Elmahjor qui l'oriente dans l'apprentissage de la guitare basse. Après deux années d'étude, et grâce aux conseils prodigués par le  Maestro, il intègre plusieurs groupes et se fait remarquer comme bassiste auprès de la troupe nationale de  musique « Al firqa al Maghribia » pour accompagner des noms prestigieux de la chanson marocaine tels que  Abdelhadi Belkhayat, Naima Samih, Rajae Belmlih, Mahmoud Al Idrissi, Julie Zenatti, Manu Lunvin, Kikou, Bruno Cheno, Yvan.

 

Sa présence sur la scène musicale marocaine remonte à des années et son œuvre s'est déjà faite entendre sur les ondes radios et même sur le petit écran à travers l'émission «Ajial». Nombreux sont ceux qui ont entendu, avec grand plaisir, son duo avec Hatim Ammor «yemchi hal», diffusé en boucles sur les radios. Composée, écrite et arrangée par le jeune artiste, cette chanson l'a rapproché plus du public tout en révélant une signature artistique bien distinguée. Chose confirmée par la chanson du générique «Bent Bladi» qui a séduit également par la beauté de ses mélodies et la fluidité de sa composition. «J'ai commencé mon aventure artistique à l'âge de 16 ans en intégrant le conservatoire de Rabat. Mon choix s'est porté sur la guitare basse comme instrument et ma formation était plutôt classique», se rappelle le jeune artiste. Familiarisé avec la musique, le beau gosse commence petit à petit à flirter avec la composition. Des essais que son professeur le maestro Ahmed Elmahjor ne manquera pas d'encourager. Plus à l'aise, Cherabi écrit des paroles, des musiques et les interprète avec sa belle voix avant de décider de travailler avec d'autres chanteurs. «Mon frère Idil Nizar était le premier à interpréter l'une de mes chansons. C'était en 2007 et la chanson était «galou li nssaha», nous raconte Mohamed qui n'oublie pas d'insister sur l'importance du soutien que lui apportait son chanteur de frère. Il a le vent en poupe. En plus de son propre album, il vient de mettre les dernières touches à une chanson qu'il a composée pour le finaliste de la super star 2007 Saâd Lamjarad.  Il prépare également deux chansons pour son ami intîme Hatim Ammor. «J'aime travailler avec les jeunes chanteurs. Je ne cherche pas forcément des stars et des noms connus mais surtout des voix compatibles avec mon style de musique et de composition», explique Cherabi qui insiste sur ses préférences R'n'B en terme de style musical tout en insistant sur l'importance de l'innovation et de la modernisation dans ses compositions.  «La touche marocaine, on la retrouve dans les paroles, l'âme de la chanson et surtout dans l'interprétation», explique le compositeur qui puise son inspiration dans les différents styles tels le R'n'B, le jazz, le bleus sans oublier le patrimoine marocain qui vient donner à son travail cette identité bien personnelle.


Son amour pour la musique classique le pousse a composer de belles mélodies et des airs classiques, et progressivement, il compose des chansons influencées par d'autres artistes comme  Kadim Al Sahir, Marwan Khoury ou plus religieux comme Samy Yussuf.

Mohamed Cherabi apprécie le style Cheb Billal  et est  sollicité comme  musicien par des  stars Marocaines, comme  Mohamed Reda (également originaire de Fès), Hatim Ammor  ....




Sur Myspace