Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Cheikh H’ssissen

Cheikh H’ssissen

659-cheikh-hssissen-copie-1.jpg
Ahcène Larbi Benameur, mieux connu sous le nom de Hsissen (né le 8 décembre 1929 à la Casbah d'Alger - décédé le 29 septembre 1958) fut un brillant interprète en arabe et en kabyle, musicien et maître de Chaâbi algérien. Il se distingue pour la finesse de son jeu musical lors de l'exécution des grandes qacidates (poèmes) et pour sa mémoire prodigieuse qui lui permettait de retenir l'exécution fidèle de ces long poèmes.

Autodidacte, il apprend à jouer plusieurs instruments à corde comme la mandoline, la guitare et le mandole, pour égayer les soirées des jeunes de son quartier.

Son talent lui permit vite de s'intégrer aux structures musicales des plus grands maîtres de son époque.

Le cheikh  meurt d'une maladie pulmonaire le 29 septembre 1959 à Tunis. Il est inhumé au cimetière El Djeledj (Tunis) où repose également en paix la chanteuse et comédienne Hadjira Bali.

Hsissen et Hadjira (qui fut aussi l'épouse de Abdelhalim Rais) avaient rejoint la troupe artistique du FLN dirigée à l'époque par Mustapha Kateb qui avait joué un rôle prépondérant dans la dynamisation du théâtre populaire en Algérie. Il a eu 3 enfants, qui s'appellent respectivement Mustapha, Yacine et  Fadila.

culture-art1-2010-08-23img1.jpg

Un hommage a été  rendu en marge du Festival national de la chanson chaâbie à Hssissen tenu le mardi 31 août 2010 au TNA Mahieddine- Bachtarzi. A l’occasion un documentaire sur l’artiste sera projeté. De leur côté les chanteurs Hssissen, Cheikh Maazouz Bouadjadj et Boudjemaâ El Ankis ont donné  en l’honneur du disparu un concert. (source).