Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Majida El Roumi

Majida El Roumi


Magida El Roumi (arabe:ماجدة الرومي) (né à Kfarshima le 13 décembre 1956) est une grande chanteuse libanaise. Elle a commencé sa carrière musicale au début des années 1970, quand elle a participé à une émission télévisée musicale Studio al fan (Studio des artistes) ou elle a remporté la médaille d'or en chantant "Layal El Onss Fi Vienna".

Elle est la fille du grand musicien Halim El Roumi., l'un  des pères de la chanson libanaise (décédé en 1983) Sa première chanson dediée au Liban est intitulée "3am behlamak ya helm ya lebnan" sera son premier succès. Dès lors, elle accumule des succès en chantant des chansons patriotique comme "Beirout seit el donia", "Jayi min Beirout" (viens de beirut), "Nabe3 el ma7abi" (lac de l'amour) et des poèmes d'amour comme "Kalimaat" (paroles), "Ent w ana" ...

 

Diva arabe par excellence, Majda Roumi est l’une des chanteuses les plus connues et appréciées dans le Monde Arabe. Son intérêt pour la musique débute dès son jeune âge, quand elle écoute les sommités de la chanson arabe telle qu’Abdelhalim Hafed, ou Oum Kalthoum… Ses premiers pas dans le monde du chant ont été marqués par sa première chanson intitulée «Votre Naissance».

En 1977, Majda a sorti son premier album contenant huit titres. Cet album a connu un grand succès. Elle a chanté dans les plus grands festivals à travers le Monde arabe comme les musiques sacrées du monde à Fès, Jarash, Beiteddine, Bosra, Carthage et dans l’opéra du Caire. S’en est suivi une série d’albums, chargés de spiritualité et de Poésie. Majda a même reçu, grâce à sa voix sublime, le prix «Égyptien Critics Award».


 

Propulsée au devant de la scène, elle conquit le cœur des Libanais avec sa voie puissante et unique et devient la diva nationale. Elle organise alors des concerts partout dans le monde: en France, aux États-Unis, au Canada, en Australie et dans tout le Moyen-Orient.

En 2006, elle sort l' album "E3tazalt El Gharam" (j'ai quitté l'amour) donc un grand succès est la chanson "Shouf Shouf" (regarde, regarde) qui refera parler d'elle après de lonques années d'absence dû a des problèmes familiaux notamment son divorce.

Albums
  • Majida El Roumi (1977).
  • Live Recordings (1982).
  • And the Children (1983).
  • Dawi Ya Amar (1987).
  • Ya Saken Afkari (1988).
  • Kalimat (1991).
  • Ibhath Anni (1994).
  • Rasayel (1996).
  • Ohebbouka Wa Baad (1998).
  • Cithare Du Ciel (Keetharat Al Samaa) (2003).
  • Erhamni Ya Allah (2003).
  • E'tazalt El Gharam (2006).


Liens internet