Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Saïd El Meftahi, chantre du Melhoun

Saïd El Meftahi, chantre du Melhoun

Saïd El Meftahi, est une des figures et sutout un voix reconnue du Malhoun. Installé depuis quelques années en Europe, il se pose en observateur de ce qui se passe d’un côté ou de l’autre des rives de la Méditerranée.

Quand  Saïd El Meftahi dit  " le Malhûn est le patrimoine culturel de notre mémoire vivante ", il en parle en sa qualité de spécialiste reconnu, et en interprète de référence...Il n'est pas inhabituel que le spirituel et le profane s'interpénètrent et se confondent. De cette alchimie naît la puissance du verbe, la pureté de l'amour et la profondeur de la réflexion. (Kamal Lamrani - www.yabiladi.com)

Ahmed Hawari et son épouse Hayat Boukriss et Saïd El Meftahi


Tel est le cas de Saïd El Meftahi, natif de Meknès : ville impériale, berceau de plusieurs confréries religieuses, et lieu emblématique du Malhoun et d'autres traditions artistiques.  Il est actuellement le chef de l’orchestre de la musique traditionnelle marocaine en France. Membre de la Sacem (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique) à Paris.
Sa formation commence au sein de quelques Zawaia (Issawa, Hamdouchya...) où il suit son cheminement initiatique. En 1980, il rejoint l'Ecole Nationale de Musique où il reçoit sa formation académique en la matière sous la direction de feu Houcine Toulali. Il a participé à plusieurs rencontres et festivals nationaux et internationaux : Festival de Sejilmassa, Rabat, Okad, Italie, France, Hollande...

 



Saïd El Meftahi est un artiste-chercheur hors pair : son érudition, son talent littéraire, sa maîtrise de l'art de l'interprétation et de l'outillage conceptuel analytique, ont fait de lui un spécialiste inégalé. Il nous suffit de l'écouter chanter les Qaçaïd : Fatma, Naker Lahcen, Farha, Ya Alem Lakhfa ... pour être envoûtés par sa voix malhounienne, sa sincérité de déclamation, et son intégrité quant à la fidélité au texte. Sa singularité réside dans sa double formation académique, traditionnelle, et dans son ouverture et sa sensibilité à tout ce qui émane de Beau des autres cultures. Pour Saïd, le Malhoun est un engagement : "cet art est fécond en contenu sémantique et métaphorique, en références littéraires et historiques. C'est une littérature majeure, porteuse de valeurs universelles, dense en interprétations et leçons multiples, ce qui caractérise précisément une littérature élaborée. Elle est donc digne d'être diffusée et enseignée..."

Mourad de Beur FM a  reçu le 8 janvier 2008 Said El Meftahi qui a présenté un album appelé "El Ghrib" où cohabitent Melhoun marocain et Chaâbi algérois.  

 

 



 

Discographie partielle

  • Quand le Melhoun étreint la Musique du Monde. Label: Tarab Production - date de sortie: 2007
  • El Gharib Label: Tarab Production - date de sortie: 2007
  • El Melhoun, Patrimoine De L'humanité - date de sortie: 2006
  • Une soirée de aïssawa et malhoun :  Label: El Melhoun & Aïssaoua - date de sortie: 2005



Cette poésie  « El Bourakia » est du Cheikh Benmeki originaire de Azemour. Ce texte est connu et diffusé largement au sein des Aïssaouas. Quant à la chute, il s’agit de El Hadra Jilalia (l’acte de se mettre en transe, de balancer d’avant en arrière).

Aissawa عيساوة
Video
Envoyé par Said-El-Meftahi sur wat.tv


 Avec le groupe de rap marocain H-Kayne
Sources