Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Cheikh Fethi

Cheikh Fethi

Cheikh Fethi (né Berradjaa Fethi, en 1957 à Oran - décédé en novembre 2001) était un chanteur de raï algérien. Il est surnommé le maître du raï. IL fut l'ami d'enfance de Cheb Khaled. C'est Cheb Hasni qui l'a appelé pour la première fois Cheikh. Il devient un chanteur dans la lignée musicale de Cheikh Khaldi et de Cheikh Mostefa Ben Brahim.

Biographie et parcours musical

Issu d'une famille originaire d'une tribu prés de la Willaya de Mascara. Ce chanteur du Rai est de la même lignée que Cheb Khaled et Cheb Houari Benchenet, son style est typiquement oranais de voix nasonée. Avec ses parents il a vécu dans l'immeuble Zalamette dans le quartier Saint-Eugène à Oran. Son père Didene, alias Boumedienne, fut animateur avec le chanteur Blaoui El Houari.

Il se marie avec sa cousine Fatiha, Cheikh Fethi qui a vécu dans la demeure de sa grand-mère dans le quartier de Médioni. Il divorce de son épouse, ce qui a créé un traumatisme indélébile qui pouvait d'ailleurs se ressentir lors des interprétations de ses chansons et via les thèmes teintés de tristesse et de nostalgie.

Le crooner néo romantique Cheb Hasni approcha, un jour Cheikh Fethi et il devint depuis ce moment son ami intime dont il s'inspira de ses chansons. Une amitié profonde unissent les deux hommes et s'influenceront mutuellement et plus tard Cheikh Fethi influencera à son tour le Rossignol du raï, star montante du raï-love qui ne chantait à cette époque que le répertoire sentimental.

Avec la complicité des éditeurs du rai à Oran Cheb Hasni s'est fait une grande réputation avec la chanson (madanitche netferkou baâd aâchratna) écrite par cheikh Naame de Sidi-Bel-Abbès pour Cheikh Fethi, ce qui a provoqué un malaise et une rupture amicale entre les deux artistes. Ils se sont réconciliés plus tard grâce à la médiation du coiffeur Khemisti.

Suite à une longue et pénible maladie, Berradjaa Fethi s'éteint en 1999 et est inhumé au cimetière de Ain-Beida.

"Linebghiha" (Celle que j'aime) est un de ses célèbre succès repris dans une compilation de DJ Cheikh intitulée Bab El Rai City.

  

Hommages

De nombreux hommages lui ont été rendus à Oran.

Discographie

  • Plusieurs albums sortis en Algérie dans les années 1970 - 1980.
  • Matoual Dellil. (Poésie Mostefa Ben Brahim)
  • Ya Lezrag. (Poésie Mostefa Ben Brahim)
  • Louken Tziane laakouba. (Parole Blaoui El Houari)
  • Madanitche netferkou. (Parole Cheikh Naame)
  • Dalma.
  • El baïda mon amour. (Parole Cheikh Fethi)
  • Ya ouelfi oualach. (Parole Cheikh Fethi)
  • M’chat Aâliya. (Parole Blond Blond)
  • Djar Alia L’hem. (Poésie Abdelkader El Khaldi)
  • Serdj Yaferess. (Poésie Mostefa Ben Brahim)
  • Lagui Lagui Ya H'med. (Poésie Mostefa Ben Brahim)


Voir aussi

  • Musique algérienne



Cheb fethi
Uploaded by rachid-gdyel