Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Ahwach, danse et musique du pays chleuh

Ahwach, danse et musique du pays chleuh


L'Ahwach ou Ahouach ou Ahwash désigne une musique et une forme de danses collectives binaire, pratiqué dans les villages berbères du Haut-Atlas et de l’Anti-Atlas. Pour les gens du pays, c'est ce chant dialogué qui est la partie la plus appréciée et aussi la plus difficile à réussir. C'est également la plus surprenante par son originalité pour les spectateurs non initiés.

Lors des mariages et autres célébrations lors de fêtes qui porte le même nom. L'ahwach est interprété au son de la flûte avec accompagnement de bendir chez les Berbères, Chleuhs de l'Atlas marocain. Cette musique traditionnelle, est présenté sous forme d’animations où alternent spectacle haut en couleur et échanges entre les musiciens.

La partie dansée, que l’on appelle derst, suit la dernière phrase de l'improvisation qui s’est peu à peu accélérée au rythme du tambour. Un râys percussionniste, un premier danseur (ou a’allâm) et le musicien joueur de flûte métallique (tal’uwât ou awwasa) sont le intervenants majeurs. Le musicien gère le rythme et débute son improvisation pour attirer l’attention et réunir les amateurs de l’Ahwach. Le poète lance les premiers vers et les répète jusqu'à ce que le chœur les assimile. Puis, quelques battements de percussion entament le cycle avec un mouvement de plus en plus accéléré.

Il s'agit également d'une cérémonie nocturne dans laquelle les femmes forment une ronde autour d'un feu de branches légères. Au centre une douzaine d'hommes forment un cercle plus restreint, tous munis de bendir. Le thème musical s'établit par soubresauts puis succèdent alors les bendirs sur lesquels la ronde des femmes commence à onduler. La danse arrive alors à son paroxysme lorsque la ronde des femmes se divise en deux groupes qui se font face et se donnent la réplique. L'ahidous est une danse d'hommes et de femmes du Moyen Atlas dans laquelle, cette fois, hommes et femmes sont coude à coude. Elle est réglée selon un rythme à la fois souple et rigoureux avec des ondulations. Après cette phase d'introduction, un couple de danseurs se détache, puis virevolte avec grâce.

Chaque région a son propre style d'Ahwach qui peut être mixte ou non, avec ou sans chant. Lorsque les deux sexes son représentés, le groupe des femmes est en face ou autour des hommes.

Malgré l’impression de solennité qui se dégage de ces rencontres, l'ahwach reste une musique profane et l’occasion d’un rassemblement populaire, l’intérêt de l'évènement dépendant en grande partie de la subtilité et du talent des jouteurs et des danseurs.

Un festival d'Ahwach est organisé annuellement à Ouarzazate au Maroc. Outre le menu principal composé d'ondulations artistiques accomplies par les troupes d'Ahwach, le programme de cette manifestation est assorti d'expositions, des défilés, des projections cinématographiques, des représentations théâtrales et une conférence autour du patrimoine d'Ahwach et ses perspectives. Le programme vise à rendre hommage à plusieurs artistes d'Ahwach, connus surtout pour avoir donné des moments de bonheur au public de la région.

 



Voir aussi


Liens internet