Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
16ème édition de la Rencontre Sijilmassa du Melhoun à Errachidia:

16ème édition de la Rencontre Sijilmassa du Melhoun à Errachidia:

La seizième Rencontre Sijilmassa du Melhoun s'est ouverte, vendredi soir à Errachidia, par une épopée d'art du Melhoun, avec la participation des grands poètes de cet art dans le Royaume. La ville d'Errachidia est devenue un réceptacle d'intellectuels et d'artistes d'envergure, car avant on ne connaissait cette région que par son patrimoine historique. Même sur le plan international, elle est de plus en plus reconnue pour ses potentialités touristiques. 

Dans une première, la cérémonie d'ouverture a été marquée par la présentation d'un cocktail théâtral composé de trois parties, et baptisée "spectacle du Melhoun fidélité", qui a mis aux prises plusieurs groupes et voix des différentes villes du Royaume. 

Cette rencontre organisée par le ministère de la culture, a constitué une occasion pour rendre un vibrant hommage à deux des plus grands noms de cet art sublime populaire, en l'occurrence Ahmed Agoumi de Meknès et El Habib Bouhida de Tizimi, près d'Errachidia, dans un geste de gratitude aux ténors de ce genre artistique. 

Intervenant lors de cette cérémonie, marquée par la présence du gouverneur de la province d'Errachidia, M. Abdellah Amimi, le Secrétaire général du ministère de la culture, M. Ahmed Kouitah a souligné la volonté de son département à consacrer cette tradition annuelle et l'ériger en un perpétuel rendez-vous des passionnés du Melhoun de toutes les régions du pays. 

Revenant à la dédicace de cette 16ème édition à Sidi Thami Mdaghri, l'une des figures de proue de cet art et ses significations symboliques, M. Kouitah a souligné que par cette manifestation, les organisateurs entendent permettre aux férus de cet art de revenir aux origines et aux sources du Melhoun. 

Il a fait savoir aussi que le ministère de la culture met sur pied d'oeuvre une stratégie pour la promotion du Melhoun, à travers la construction du Centre d'études de la poésie du Melhoun à Errachidia. 

Au programme de cette édition, initiée en partenariat avec la province d'Errachidia, il y a lieu de citer la participation des orchestres et troupes du Melhoun les plus en vue sur la scène nationale, à l'image des associations de Sijilmassa, Marrakech, Salé, Kénitra, Fès, Meknès et Errachidia. 

Le Melhoun, forme des plus élaborées en matière de versification en arabe dialectal marocain, constitue un vaste répertoire de poèmes que perpétue une tradition de chants et de manuscrits, et qui, au fil des siècles, s'est distingué par ses prouesses poétiques et métriques.

Le public qui affluera, comme à l'accoutumée vers les scènes d'Errachidia, Erfoud et Rissani, pourra ainsi apprécier les prestations d'orchestres présidés par Fouad El Ameri, Mohamed Amtrou, Fatima Haddad et Abdelali El Briki

Et pour contribuer à l'encouragement des jeunes générations à continuer sur le même chemin de leurs ancêtres, les organisateurs ont préconisé un concours pour les jeunes de moins de dix-huit ans, sous la supervision d'un jury présidé par le professeur Ahmed Agoumi


Source