Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Son jarocho et musique marocaine

Son jarocho et musique marocaine

son-jarochoinstr.jpg

Le sonido jarocho ou son jarocho est un style musical proche du style mariachi, originaire d'une région du Mexique située non loin de Veracruz.

Il s'agit d'un son et d'un tempo musical d'origine rurale très répandu. D'influence de rythme importé par les espagnols et influencé par la musique afro-cubaine du 18e et 19e siècles. En effet, les arpèges pincés rappellent les sons de la lointaine Andalousie, sa musique et ses rythmes africains saccadés à coup de guitarrón, de jarana voire de harpe la rappelant.

Il commence à devenir un genre défini dans la musique populaire mexicaine depuis les années 1750, dans la zone d'influence commerciale directe du port de Veracruz.

Les arpèges pincés rappellent les sons de la lointaine Andalousie et africaines où ces rythmes sont saccadés à coup de jarana. La leona (basse) et le requinto, (instruments à 4 cordes) soutiennent ou jouent la mélodie. On retrouve aussi la harpe (plus petite que les harpes classiques) , et le marimbol (aussi appelé Rumba Box pour le jeu de basse). Enfin aux percussions, pandeiros (octogonaux et non circulaires) et quijadas (mâchoires d'âne ou de cheval) soutiennent la mélodie et le zapateado. La danse s'effectue sur une tarima, planche de bois rehaussée.

Le répertoire compte une petite centaine d'airs différents dont la racine, aussi bien pour la musique que pour les vers et la danse, montre une forte influence andalouse et une orchestration des cordes du XVIe siècle espagnol. D'autres influences musicales proviennent d'Afrique occidentale (percussions, mélodies et certains usages de la "guitare de son" et de la harpe), zone d'origine de la plupart des esclaves amenés dans la région, ainsi que du Maghreb et d'Orient, certainement à cause de la présence arabe en Andalousie.

La brujita (danse de la sorcière) nous fait découvrir le vagabondage des sorcières dans la nuit dont la mélodie a pour nom le son Jarocho. Cette danse de femmes et sa musique fait allusion aux dommages que peut causer une sorcière. Elle est typique de la ville de Veracruz, au Mexique. Les danseuses portent une bougie en équilibre sur la tête, afin d'éloigner les esprits malfaisants, ce qui demande beaucoup de concentration, une grande technique de l'équilibre et de l'habileté pour que la bougie ne tombe pas.

San Antonio de las Minas - Ensenada (auteur Emmanuel Guzman)



Veracruz es la región
que a México le ha otorgado
un gran progreso adornado
de Carnaval, danza y son.
Tierra de gran tradición
que en su folclore distinguido
ha cantado, ha reído,
ha declarado con rango:
quien no conoce un fandango
¡no es jarocho bien nacido!

 

Expériences musicales

Abderrahim Amrani Marrakchi tentera quelques expériences musicales fructueuses avec cette sonorité avec le guitariste mexicain Camilo Nu.

l.jpg