Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Cheikh Abdou

Cheikh Abdou

 chab-abdou.jpg
Niar Abdel Moutaleb alias Cheb Abdou  ou encore Cheikh Abdou  الشاب عبدو est un chanteur algérien de la scène raï. Contrairement à beaucoup de chanteurs de sa génération émigrés en France, il a choisi de continuer à enchanter les cabarets d'Oran. Il est parfois surnommé la Madonne ou le Boy George algérien car il chante les yeux maquillés, il aime les bracelets, bagues, colliers, gilets brodés, rouge à lèvres...
Star nationale, Abdou est notoirement gay néanmoins une grande partie du pays refuse d'admettre cette homosexualité et le mot est rarement lâché...

Biographie et évolution musicale

Ce jeune employé comptable devient un chanteur du raï. Initié à la musique auprès des Meddahates avec  Madre Madre une chanson du répertoire féminin. Il n'hésite pas à déclarer sa passion amoureuse pour un homme : « Aimer les filles ou les garçons, c'est aimer de toutes façons... ».

On perçoit, en son chant, l’héritage des meddahates, les chanteuses ayant pour rôle d'animer les mariages. ces dernières forment de vrais ensemble musical. Ces "Cheikhattes" comme on les appelle plus courrament sont les  maîtresses de la rime et du flow, s'accompagnent d'instruments à percussions, généralement le galal, la  darbouka et le bendir. 

Comme le précise Jocelaine Sims A l'origine, aucun homme ne s’adonnait aux chants medahattes car les Cheikhattes ne chantent exclusivement que pour leurs consoeurs femmes. L'art medahatte est dans ce sens longtemps resté un art où il n’y a que les femmes qui ont le droit de cité. Se réunissant en comité restreint, elles chantent les déboires causés par leurs conjoints ou maris, parlent des plaisirs de la chair, des interdits qu’elles enfreignent, de la liberté à laquelle elles aspirent… Le ton est plus que féministe, irrévérencieux même et très souvent direct. 


Abdou exerce son talent sur scène en assumant sa féminité. Avec des ondulations frénétiques, des déhanchements saccadés, se présentant maquillé, portant des bijoux, et de la lingerie fine, il reprend avec succès en hommes, et ses amours impossibles.

Mohamed Riyad, Abdou a changé de look pour un look moins exubérant et plus " classique ". Aujourd'hui plus que jamais il demeure une valeur sûre du raï algérien, il enchaîne succès sur succès depuis Madre Madre à Bghit Ntoub  en passant par Balek Balek, Aiiniya, Kindir N'batel, Appel Masqué.

Voici la traduction d'une chanson de Cheb Abdou, chanteur de raï algérien que la presse surnomme "le boy George d'Oran":

  • Je vais avec lui (noghda maah)
  • L'enfant de mon pays est devenu mon amant (wald bladi wala sahbi)
  • Les rumeurs vont bon train mais je reste avec lui (katlouni beklmet kal kal, noghda mah)
  • Je vais avec lui, je couche avec lui, je l'aime à la folie (noghda maah, nbat maah,chall nabghih)
  • O pauvre de moi (ah hay aliya)
  • Je resterai avec lui même si l'on doit me tuer (noghah maah loukan n mout brr rissas).
     
    Dans le titre "ils ont dit"  Cheb Abdou chante: "celui qui n'aime pas Cheb Hasni, n'aime pas la musique"[2]

Titres de ses chansons

  • Khalat Ou Nebghigh (en français : il me trompe mais je l'aime)