Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Ahmed Soultan

Ahmed Soultan

 

Ahmed Soultan (حمد سلطان) est son nom de scène et est un chanteur et compositeur marocain d'origine berbère qui représente la nouvelle scène marocaine tout droit issu de la contre-culture marocaine Nayda.

Né au Maroc, en 1978, dans un village de la région de Taroudant dans le Souss, il émigre très jeune en France avec ses parents, mais Ahmed Soultan conserve des liens étroits avec son pays natal où il est fan de surfing. C'est en 1997 que s'affirme son penchant artistique. C'est en effet à cette époque qu'Ahmed Soultan croise le chemin de deux amis rencontrés à l'école, qui ont formé le groupe Afrodiziac.

Il s'associe au rappeur Kamelancien dans Regarde moi. Dans son premier album "Tolérance" Ahmed Soultan engage une une musique où les influences marocaines et arabes se mélangent agréablement aux notes occidentales, de la pop en particulier (3 langues y sont traitées dans cet album avec respect et y cohabitent harmonieusement selon l'artiste : l’arabe, l’anglais et le francais où il parle d'amour, des stéréotypes, de l'amitié homme-femme, de la foi en ses rêves, et un constat sur la société marocaine).

En 2005, Ahmed Soultan a été invité à participer au festival international du film de Dakar organisé, du 16 au 18 décembre 2005, et fait la première partie du concert de Tiken Jah Fakoly au stade Médina. Il explore l'africanité du Maroc, et enregistre un duo avec le chanteur sénégalais King Bara.

On dit qu'il est «une valeur montante pour le label discographique Platinium Music». On qualifie aussi sa musique d'universelle dans le sens qu'il est capable de passer de la groovy à la musique arabe urbaine, hip-hop, rapraï et de soul. Au sens large on peut dire que c’est de l’afrobian soul music lié à l'africanité du chanteur.Il a reçu un très bel accueil et un soutien médiatique tel qu'Ahmed Soultan s'est rapidement vu proposer des supports jusque là peu familiers de ce mouvement appelé « Nayda », nouvelle scène marocaine.

Ce jeune artiste n'utilise pas cette approche qui consiste à proposer des fusion de genres musicaux, mais il va dans les fondements même de la composition des rythmes, en pratiquant des synthèses entre instruments de musique. Cela lui permet d'écrire une musique nouvelle qui garanti une meilleure harmonie entre les sons des différents instruments.

Depuis son triomphe aux MTV European Music Awards, Ahmed Soultan est devenu bankable. Les droits sur ses albums, clips et singles ont été cédés au label anglais Somum Records & Publishing, inscrit aux sociétés des droits d’auteur SACEM (France) et BMI (Grande-Bretagne). Ces dernières collectent et reversent pour lui des droits annuels qui s’élèvent à 150 000 dirhams. Par Ailleurs, Ahmed Soultan a signé une licence d’exploitation de ses chansons pour 90 000 dirhams au Maroc et 12 000 dollars avec Sony Music en Afrique du Sud.

 

Discographie sélective
  • Habibi
  • Give Me your Name
  • Koula lila
  • Ya Salam
  • Regarder Moi! (Feat. Kamelancien)
  • Kyane Li
  • Kounti Saber
  • Ignorance
  • Give Me Ur Name Ft. Samira A
  • Brother and Sister
  • Ya Salam Ft. Afrodiziac(English version)
  • Ya Salam Ft. Afrodiziac
  • Shy
  • Perdu
  • No Matter
  • My Woman
  • Achkide berber

 

Voir aussi

 

Un pseudo choisi

Ahmed-Soultan.jpg

En fait, Ahmed Soultan tire son pseudo de "Soultan " provient de soul, le style musical, et "tan", le teint bronzé en anglais.

Du surf à la musique

 

Code est le titre de son deuxième album.


Voir aussi

ahmet-soultan.jpg



Bibliographie

Entretien avec le chanteur Ahmed Soultan : “Je refuse d’être étiqueté” par Chifaâ Nassir in Maroc Hebdo International N° 680 - Du 30 Déc. 2005 au 12 Janv. 2006

 

 

Ahmed Soultan feat Fafadi- Amoul Solo
Uploaded by 3dina

When listening to Ahmed Soultan's first album,one finds himself literally carried away with delight by the flow of these new sensations emanating from his musical universe.
Actually, Ahmed Soultan has been thinking his creation with an innovative spirit,giving it,that way, it's full meaning thus, the pieces with wich the artsit honours us, all his album long, could not be categorized in any musical register, because of their sweet originality.

Born in Morocco, in a village of the region of Souss, Ahmed Soultan spent his youth in France,ponctuated with regular way-backs to his country of origin,where soaked himself in the surf-culture, taking up,each time again with his roots, and deciding,at last,to join his native Morocco for good.
Showing first little interest for music,his open-mindedness and curiosity still pushed him to take some concords out of a guitar, borrowed by a chance encounter.
But in 1997 that his artistic instinct asserts itself:time when Ahmed Soultan crosses again the path of two old friends,once met at school,and forming today the french band named "Afrodiziac".
With them, he will learn the wheels of the business,discovering that way, what's underneath it all this encounter will prove to be decisive and will mark a radical turning point in his artistic conception.
Though he is not a commonly called "committed artist",Ahmed Soultan still tries to arouse people consciousness,advocating,then,tolerance.

But,his album tends to be more than a simple claim,it is the outcome of an innovating quest,giving birth to what Ahmed Soultan takes pleasure in calling "Arabic Urban Music".
This subtle mixture of influences dares arabic texts put on stirring mid-tempos,offering,that way, very new horizons to Moroccan Music......

Samira.A.