Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
14 grandes marques de vêtements concernées par des produits toxiques

14 grandes marques de vêtements concernées par des produits toxiques

Un comminiqué de presse de l'AFP annonce des traces de substances chimiques toxiques susceptibles de porter atteinte aux organes de reproduction des êtres vivants ont été détectées dans des produits de quatorze grands fabricants de vêtements, a annoncé Greenpeace mardi à Pékin.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/20/Adidas_Logo.svg/562px-Adidas_Logo.svg.png

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/a/a4/Calvin_klein_logo.png/800px-Calvin_klein_logo.png

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/6/66/Logo_H%26M.svg/730px-Logo_H%26M.svg.png

Parmi les marques concernées par une célèbre ONG de défense de l'environnement figurent Adidas, Uniqlo, Calvin Klein, Li Ning, H&M, Abercrombie & Fitch, Lacoste, Converse et Ralph Lauren.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/8/80/Converse_logo.png

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/fb/Ralph_Lauren.jpg

Greenpeace a en effet acheté dans 18 pays des échantillons de vêtements de ces marques, fabriqués notamment en Chine, au Vietnam, en Malaisie et aux Philippines. Puis elle a soumis ces textiles à des analyses.

D'après une information largement diffusée par l'AFP des es éthoxylates de nonylphénol (NPE) ont été détectés dans 2/3 de ces échantillons, a expliqué dans une conférence de presse à Pékin Li Yifang, en présentant le rapport Dirty Laundry 2 (Linge sale).

Les NPE sont synthétisés pour leurs propriétés tensioactives qui permettent une meilleure dispersion des liquides et la miscibilité de certaines substances telles que l'huile et l'eau. Ainsi, ils sont largement utilisés dans l'industrie textile les emploie comme agent de mouillage, dispersants, émulsifiants ou encore comme détergents. Déversés dans les égouts, ils se décomposent en nonylphénol (NP), un sous-produit très toxique  perturbateur qui est en mesure de contaminer la chaîne alimentaire et qu'il s'accumulait au sein des organismes vivants, menaçant leur fertilité, leur système de reproduction et leur croissance.

A la suite de cette publication, les marques Puma et Nike se sont engagées à éliminer de leurs processus de fabrication toute substance chimique toxique d'ici à 2020.