Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
L'actrice à la beauté sensuelle et à l'inimitable voix grave s'est éteinte dans le tourbillon de la vie

L'actrice à la beauté sensuelle et à l'inimitable voix grave s'est éteinte dans le tourbillon de la vie

Jeanne Moreau est une actrice française, née le 23 janvier 1928 à Paris (France).

D'abord à la Comédie française, elle a réellement débutée, fin 1950, dans la pièce «Les Caves du Vatican» d'André Gide et mise en scène par Jean Meyer, dans le rôle de la petite prostituée. Ce rôle lui valut la couverture de Paris Match et les félicitations de Paul Léautaud.

Puis, elle eut, toujours le rôle d'une prostituée, dans une reprise d'Othello avec Aimé Clariond dans le rôle titre. C'est à cette occasion qu'Orson Welles qui préparait l'adaptation cinématographique de la pièce, l'a découvrit.

Démissionnant de la Comédie française, elle rejoignit le TNP de Jean Vilar, mais elle y était mal à l'aise et accepta, sur le conseil de Gérard Philippe, la proposition du Théâtre-Antoine pour jouer dans la pièce «L'Heure éblouissante» d'Anna Bonacci, mise en scène par Fernand Ledoux, toujours un rôle de prostituée. Lors de cette pièce elle rencontra Blaise Cendrars.

En 1956, alors qu'elle jouait dans la pièce «La Chatte sur un toit brûlant», elle rencontre Louis Malle qui préparait le film «Ascenseur pour l'échafaud» et le scénariste Paul Nimier qui lui présente Paul Morand.

En 1958, lors du Festival de Cannes, elle rencontre François Truffaut qui préparait le film «Jules et Jim» et Henri-Pierre Roché, l'auteur, qui moura peu après. Suite au succès du film, elle rencontra Anaïs Nin qui voulait Jeanne Moreau pour incarner son héroïne. Le film ne s'est jamais fait mais une solide amitié était née.

Elle partit en Californie pour jouer dans une série de film, et lors d'une soirée, Anaïs Nin lui présenta Henry Miller qui lui dit un jour : «Surtout, ne dites jamais aux gens avec qui vous travaillez que nous sommes amis, votre réputation serait fichue». Elle se lia aussi d'amitié avec Tennessee Williams et Peter Brook.

Alors qu'elle jouait dans la pièce «La Chevauchée sur le lac de Constance » avec Delphine Seyrig, Sami Frey, Michael Lonsdale et Gérard Depardieu, elle rencontra Patricia Highsmith, qui vivait près de Fontainebleau, et avec laquelle, elle se lia d'amitié.

Après son remariage, elle partit vivre à New York, et découvrit le livre Solstice de Joyce Carol Oates, une histoire d'amitié entre deux femmes. Jeanne Moreau voulut en faire son troisième film, après Lumière et L'Adolescente. Elle écrivit le scénario avec l'auteur du livre, mais les Studios Walt Disney qui avaient été contactés comme producteurs éventuels, refusèrent finalement, considérant qu'il s'agissait d'une histoire déguisée de lesbiennes, du fait, dans le scénario, de la relation ambiguë des deux femmes.