Machiavel n´a jamais écrit de sa vie que la fin justifie les moyens

Publié le 11 Mai 2017

Cum finis est licitus, etiam media sunt licita

Hermann Busenbaum, Medulla theologiae moralis, facili ac perspicua methodo resolvens casus conscienhiae, 1645

Machiavel n´a jamais écrit de sa vie que la fin justifie les moyens

Une des les citations plus mythiques qui ait traversé l'histoire et que nous avons entendu à plusieurs reprises est "La fin justifie les moyens"; cette phrase a été attribuée à un personnage perfide, dont la philosophie se résumait en elle; il s'agit de Nicolas Machiavel. Mais tous ne savent pas que lui ne la jamais écrite

Dans sa philosophie politique, il y a cet aspect d’absence de scrupules. En fonction de la noblesse de la cause et des civilisations, la faute commise peut être pardonnée

Ce qui est certain, c'est que cette phrase a surgi d'un manuel d'éthique écrit en latin en 1645 par un théologien allemand, Hermann Busenbaum, qui porte comme titre Medulla theologiae moralis, facili ac perspicua methodo resolvens casus conscienhiae, un abrégé de théologie, extrait de divers autres. Cet abrégé, devenu classique dans les écoles de Jésuites, avait eu déjà une quarantaine d'éditions, lorsqu'en 1757, à l'époque de l'attentat de Robert François Damiens sur Louis XV, on y releva des propositions de nature à justifier le régicide. L'ouvrage fut condamné par les parlements de Toulouse et de Paris. 

O'Neill, Charles E.; Domínguez, Joaquín María (2001). «El fin justifica los medios». Diccionario histórico de la Compañía de Jesús. España: Universidad Pontificia de Comillas. pp. 187-188. ISBN 84-8468-037-1. Consultado el 1 de febrero de 2015.

Machiavel n´a jamais écrit de sa vie que la fin justifie les moyens
Machiavel n´a jamais écrit de sa vie que la fin justifie les moyens

Rédigé par Last Night in Orient

Publié dans #Hermann Busenbaum, #Citations

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article