Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Les différences entre l'espagnol européen et d'Amérique latine

Les différences entre l'espagnol européen et d'Amérique latine

Qué difícil es hablar el español. Tous ceux qui s’intéressent un peu à l’Espagne le savent: il existe plusieurs langues régionales encore très vivaces dans ce pays. De même, la langue espagnole a connu des changements, des distorsions et a emprunté certains mots de vocabulaire à d’autres langues, notamment les langues amérindiennes du continent sud-américain qu’elle a colonisé en grande partie. Voici donc un petit récapitulatif de ces différents dialectes.

L’espagnol après l’anglais fait partie des langues les plus parlées dans le monde et est la langue officielle d’une vingtaine de pays. 35 millions locuteurs hispaniques aux Etats-Unis d’Amérique sont d’origine hispanique. Au total l’espagnol est pratiqué par près d’un demi-milliard de personnes, ce qui en fait une des rares langues internationales. Pour des motifs liés au contexte historique de la conquête des Amériques par les Espagnols, l'espagnol d'Amérique présente des convergences notables avec les dialectes méridionaux de l'espagnol (typiquement andalou et canarien). Leurs relations réciproques ont toutefois fait l'objet de débats entre spécialistes.

Originaire de l’ancien royaume de Castille, l’espagnol est aussi connu sous le nom de castillan. Les deux dénominations sont équivalentes, même si le terme “castillan”, s’applique plus particulièrement à la variante parlée en Castille. 

Toutes les branches proviennent de racines et d'un tronc commun, mais chaque branche produit aussi ses propres racines et se développe indépendamment tout en restant attachée autronc. Certaines branches deviennent aussi épaisses que le tronc principal, mais toujours reliées aux autres branches, elles échangent avec elles la sève nourricière.

Toutes les branches reçoivent le flux vivifiant des racines centrales, parfois fertilisées par de nouveaux apports