Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Le rock'n'roll perd une de ses figures mythiques. Le guitariste Chuck Berry est décédé

Le rock'n'roll perd une de ses figures mythiques. Le guitariste Chuck Berry est décédé

Chuck Berry est au rock'n roll ce que Louis Armstrong est au jazz

Le chanteur américain est décédé samedi à l'âge de 90 ans. Il fut qualifié de «plus grand poète du rock» par John Lennon.

Ses compositions ont défini le côté festif et rebelle des débuts du rock.

Chuck Berry découvre la musique dans l'Eglise locale où il se rend régulièrement avec ses 6 frères et sœurs. Ses parents font en effet partie de la chorale locale. Il est scolarisé à la Simmons Grade School puis à la Summer Grade School. Il apprend la basse dans le club musical Glee.

En 1944, encore jeune homme, il passe 3 ans dans une maison de redressement pour tentative de cambriolage. À sa sortie, il travaille pour la General Motors et décide de se lancer dans la musique.

Il eut encore plus d'ennuis en décembre 1959, lorsqu'il invita une jeune apache de 14 ans qu'il avait rencontrée à Mexico pour travailer dans son club de nuit (le « Berry's Club Bandstand ») à Saint-Louis. Après que la jeune fille eut été arrêtée pour prostitution, ce fut le tour de Berry, accusé pour sa part d'avoir transporté une mineure entre deux Etats pour l'exploiter. Berry fut condamné à 5 ans de prison et dut verser une amende de 5,000 $. Il est relâché en 1963.

Malgré cela, son influence est restée profonde, particulièrement dans les groupes anglais des années 1960. Les Rolling Stones lui ont beaucoup emprunté dans leur style.

Pendant des années, Chuck Berry a tourné avec sa seule guitare Gibson, confiant dans le fait qu'il pourrait trouver un groupe qui jouerait déjà sa musique. Parmi les artistes qui ont joué ce rôle, on trouve Bruce Springsteen ou Steve Miller.

Après avoir profité de la vague oldies des années 1970, il a de nouveau problèmes avec la justice en 1979. Accusé d'évasion fiscale, il plaide coupable et est condamné à 4 mois d'emprisonnement et de 1000 heures de travaux d'intérêt général.

A la fin des années 1980, Berry ouvre un restaurant à Wentzville dans le Missouri, le « Southern Air ». Berry possède aussi un domaine à Wentzville, le Berry Park. Pendant des années, Berry y a hébergé des concerts de rock. Depuis, il a fermé ce domaine au public devant le caractère agité de certains de ses invités. À la fin des années 1970, Berry a continué à jouer régulièrement aux États-Unis et à travers le monde. Un mercredi par mois, il joue au Blueberry Hill, un restaurant et bar situé près de Saint-Louis.

Alors qu'on débat encore du titre qui a été la première chanson de rock and roll, les premiers enregistrements de Chuck Berry tel son premier succès « Maybellene » (1955) combinent déjà tous les éléments du rock, mélange de blues et de country, des textes simples qui parlent de filles et de voitures, des solos de guitare électrique sans compter le jeu de scène associé (dont la danse duckwalk, qu'il inventa) qui emportent l'adhésion du public ...

Il élabore son style à partir d'harmonies simples et répétitives et de textes entrainants ou drôles, mais tout aussi simples. Il a été influencé par la musique country, mais aussi et surtout par le blues, notamment Muddy Waters, chanteur et guitariste qui a présenté Chuck Berry à Leonard Chess de Chess Records. Parmi les idoles de Chuk Berry on compte aussi Nat King Cole, chanteur et pianiste ou Louis Jordan.

Ses plus célèbres compositions ont été enregistrées par les disques Chess Records avec le pianiste Johnnie Johnson et le légendaire producteur Willie Dixon à la basse, Fred Below aux percussions et bien sûr sa guitare.

Au cours de sa carrière, Chuck Berry a aussi enregistré des ballades comme « Havana Moon » et des chansons de blues telles que « Wee Wee Hours ». Plus de 30 de ses titres se sont hissées dans le Top 10 et ses chansons ont été reprises d'innombrables fois par des groupes de blues, de country ou de rock and roll.

Son premier véritable tube ne sort qu'en 1972 avec My ding-a-ling. Il est un des premiers à être entré au Rock'n'roll Hall of Fame en 1986.