Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
A Sousse, deux jeunes Tunisiens condamnés à 8 mois de prison ferme pour « homosexualité

A Sousse, deux jeunes Tunisiens condamnés à 8 mois de prison ferme pour « homosexualité

L'article 230 du code pénal tunisien punit de trois ans de prison les relations homosexuelles. Un collectif d'associations tunisiennes a déposé en septembre un rapport à l'ONU, demandant la fin des discriminations. Le rapport doit être examiné en mai.

L'article 230 du code pénal tunisien punit de trois ans de prison les relations homosexuelles. Un collectif d'associations tunisiennes a déposé en septembre un rapport à l'ONU, demandant la fin des discriminations. Le rapport doit être examiné en mai.

Ils avaient été interpellés le 7 décembre 2016 en pleine rue du centre-ville de Sousse, dans l'est du pays, par des agents de police qui trouvaient leur look, coiffure et comportement trop homosexuel. Les deux amis de 20 et 22 ans ne faisaient que bavarder.

Libérés après une garde-à-vue humiliante, la signature d'un « procès verbal imposé » et un examen anal, censé établir « la preuve du crime », mais qui s'est avéré « négatif », leur procès avait été reporté trois fois.

Contre toute attente, le tribunal les a néanmoins condamnés ce vendredi 10 mars 2017 à 8 mois de prison ferme, en vertu de l’article 230 du code pénal. Ils risquaient jusqu'à 3 ans d'emprisonnement mais devraient faire appel.