Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Emel Mathlouthi - son nouvel album "Ensen" est disponible

Emel Mathlouthi - son nouvel album "Ensen" est disponible

Emel s'est fait connaître lorsque son morceau « Kelmti Horra (My Word Is Free) » de 2007 est devenu un hymne au cours de la révolution de Jasmin en Tunisie, lui valant le titre de « voix du Printemps arabe », puis une invitation à se produire durant la cérémonie de remise du prix Nobel de la Paix en 2015.

Sa musique sincère et puissante défie les genres, mélangeant électronique, textures tunisiennes et univers cinématique. Sur ce second album, Ensen, Emel distille sa musique électronique et acoustique en un style qui résolument lui appartient, citant Ben Frost, Samaris et James Blake comme influences artistiques. Avec plusieurs producteurs, dont Valgeir Sigurðsson (Sigur Rós, Feist) et son principal collaborateur le Franco-Tunisien Amine Metani, Emel a enregistré son nouvel album dans sept pays et deux continents. « On a enregistré les prises acoustiques des chansons, avec beaucoup de percussions nord-africaines. Ensuite on a commencé à établir notre propre bibliothèque de beats organiques en modifiant les percussions au moyen de nos effets et installations maison. Elles ne sonnaient comme rien d'autre. »


La musique d’Emel a donné envie à beaucoup de gens de s'exprimer, et elle se bat surtout pour être une inspiration de force pour les femmes dans le monde. « Tout le monde s'imagine qu'il y a un homme dirigeant ou “tirant les ficelles” derrière une artiste féminine. C'est incroyable le nombre de réactions machos que j'ai dû surmonter pour faire cet album. J'espère que les gens verront Ensen comme un rappel de tout ce que créent les femmes chaque jour, et un hommage à la force qu'il faut déployer pour le faire. »

Dotée d'une voix exceptionnellement expressive et d'une large tessiture, Emel propose des prestations live passionnées qui vont bien au-delà des sons de l'album. « Chaque performance live est différente. Je suis plutôt une personne de scène qu'une artiste de studio ; les chansons ont une seconde vie une fois l'enregistrement terminé. Je suis très libre dans mon chant. Mes musiciens s'adaptent selon la direction que j'ai envie de prendre ». Rendez
-vous est pris le 18 avril prochain au Badaboum à Paris.