Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Waleed al-Husseini, ce jeune Palestinien, torturé pour avoir renoncé à l'islam, continue son combat pour la laïcité en France.

Waleed al-Husseini, ce jeune Palestinien, torturé pour avoir renoncé à l'islam, continue son combat pour la laïcité en France.

Waleed al-Husseini, ce jeune Palestinien, torturé pour avoir renoncé à l'islam, continue son combat pour la laïcité en France.

Un Islam athée est-il possible ? Le palestinien Waleed Al Husseini réfugié politique en France publie 'Le Blasphémateur' ed. Grasset, il nous a accorde une interview, choc, courageuse et séditieuse contre l'Islam.

 

Ce jeune garçon de 25 ans au beau regard est réfugié politique en France pour avoir subi la torture car il a abandonné sa foi musulmane. Après des années passées à étudier, seul, la théologie, l'histoire et les penseurs arabes, il a conclu que les religions ont été inventées pour servir des intérêts politiques et que l'athéisme est la seule solution raisonnable pour un esprit éclairé. 
 

 

Extraits
 
« Certains musulmans emploient désormais le terme d'islamophobie au lieu de parler tout simplement de racisme envers les Arabes. C'est une façon bien commode, mais tout à fait erronée, de faire croire qu'il y aurait une stigmatisation spécifique de l'islam... Pour mener à bien le combat contre le fanatisme et pour libérer les musulmans, il faudrait tout d'abord que les médias cessent de servir de support et de tribune aux radicaux et arrêtent de relayer ces fausses accusations d'islamophobie. »


« L'édification d'un Etat palestinien ne sera possible que si la mentalité du peuple évolue et accepte l'idée de complémentarité entre les deux Etats...Un brassage entre les deux sociétés est indispensable afin d'aider les Palestiniens à rattraper leur retard en matière de modernité par rapport à leurs voisins israéliens. »

Ceux que l'on appelle les révolutionnaires et les insoumis, c'est à dire ceux qui ont échappé à ce conditionnement, animés par la volonté de vivre, de réfléchir, de se comprendre et d'explorer la vie et ses "
"C'est un cri d'alarme que je lance pour sauver l'innocence des enfants, menacée par la folie et la colère. Et c'est à l'école et à la mosquée qu'ils sont formatés pour devenir des criminels ! Car dans mon pays et au-delà, les principaux fournisseurs de terroristes sont les mosquées"
 
"Les prédicateurs qui pullulent dans le monde arabe exercent un véritable terrorisme intellectuel car le peuple n'a pas la possibilité de douter de l'authenticité de leur savoir. Mettre en doute la parole d'un imam c'est violer le sacré."
 
C'est donc bien d'éducation dont il s'agit. Et de questionnement. Le jour où comme lui, tout jeune, on permettra aux enfants de vérifier que les religions ont d'abord été inventées pour servir des intérêts politiques, on aura bien avancé.
 
Aucune différence entre les lessivages de cerveau qui ont amené la première puis la deuxième guerre mondiale et celui à l'oeuvre pour servir un projet totalitaire différent en son essence mais identique en son crime. Reste à savoir si les farouches anarcho-libertaires-gaucho-anti-tout par principe vont longtemps, ici et maintenant, servir la soupe aux barbus scélérats, ceux qui asservissent leur ouailles en sacralisant des "lois" qui régissent l'éthique mais qui ressemblent plus aux codes qui ont cours dans la mafia ou le grand banditisme.

Bonne lecture !