Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Rock El Casbah : le retour d’une formation mythique, ou quand l’Orient fait vibrer le dancefloor…

Rock El Casbah : le retour d’une formation mythique, ou quand l’Orient fait vibrer le dancefloor…

Lorsqu’en 1982 The Clash sortent “Rock the casbah”, le tube devient bientôt un hymne à la liberté musicale, alors que l’Iran de l’Ayatollah Khomeini interdit la musique rock. En 2004 Rachid Taha reprend le titre en invitant Mick Jones, fondateur du groupe, qui finira par préférer cette version à l’originale…Artiste frondeur, celui qui fit découvrir à toute une
génération le célèbre “Ya Rayah”, reprise d’un classique du chaâbi, n’a eu de cesse de briser les codes et les barrières.
 
Déjà en 1986 c’est l’ironique “Douce France”
de Carte de Séjour qui fut banni des ondes. Édifiant son propre univers créatif, il combine avec une parfaite maîtrise les ingrédients de son art, de sorte qu’avec lui rockabilly et chaâbi sont cousins au premier degré.
Son dernier album Zoom résume cette convergence entre les deux horizons culturels dont il est issu, symbolisée par la présence des figures mythiques d’Elvis Presley et Oum Kalsoum.
 
En deuxième partie de soirée, le duo hypnotique Acid Arab, né en 2012 en Tunisie à Djerba. Adoubé par toute la planète clubbing, Guido Minisky et Hervé Carvalho, nos deux sultans des platines, réunissent l’acid house des ghettos de Chicago, et les mélopées du Caire, de Tunis ou de Beyrouth.
 
Surnommé le “Jimi Hendrix du oud” par ses pairs, le franco-algérien Mehdi Haddab a révolutionné le son de cet instrument emblématique du monde arabe et en a révélé le pendant électrique au sein des groupes Ekova, Duoud, Speed Caravan. Armé d'une rythmique parée à l’épreuve du feu, il se lance dans les galaxies du punk oriental et du psychédélique chaâbi ! Une aventure qui invite à la fête et à la danse, Yallah !
 
 

 

Mehdi Haddab

Mehdi Haddab

Rachid Taha

Rachid Taha