Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LNO

LNO

Menu
Pourquoi Laurent Louis a accepté l'accord avec La Droite?

Pourquoi Laurent Louis a accepté l'accord avec La Droite?

Cet article est reposté depuis Blog de Cédric Lemaire.

Je sais. Je ne devrais plus parler de ce gars, mais il est si ridicule avec cet accord technique que je ne peux pas m'en empêcher.

Cet accord pose beaucoup de questions. Néanmoins il y en a une qui me marque particulièrement. Pourquoi est ce que Laurent Louis l'a finalement accepté? Cela n'a pas beaucoup de sens. En effet, on peut dire n'importe quoi sur Laurent Louis, mais depuis quelques mois, il avait réussi à se trouver une cohérence idéologique avec laquelle il arrive à un tant soit peu rassembler. Ce choix incohérent sur le plan idéologique est donc surprenant.


Je ne crois pas non plus que ce soit l'acte d'un homme débile. Je ne pense pas que Laurent Louis soit un homme particulièrement doué d'intelligence, mais je pense pas qu'il soit aussi bête que cela. Mon humanisme est peut-être trop fort? C'est aussi une hypothèse probable à ce niveau-là.

Non, je crois que Laurent Louis agit par désespoir de cause.

1) Laurent Louis prend de plus en plus conscience que la population le méprise presque à l’unanimité. Cela rend donc ces chances d’élections dans le Hainaut presque nulles. Il doit donc trouver un moyen d'encore exister médiatiquement après le 25 mai.

2) Il a aussi conscience que son mouvement n'a pas le succès voulu. En effet, il a beau annoncé que Debout les Belges a 6000 adhérents. J'ai vraiment du mal à la croire. DLB n'a présenté que 106 candidats aux élections alors qu'il pouvait présenter près de 365 candidats du coté francophone du pays. Un parti comme le B.U.B. qui revendique 200 adhérents et sympathisants, a présenté du coté francophone du pays 115 candidats. Par ailleurs, le B.U.B. n'a pas réussi à faire valider sa liste à Bruxelles pour les élections fédérales. Si on part de ce constat, Debout les Belges est un mouvement politique un peu près comme le B.U.B. en terme de masse militante. Nous sommes donc très loin du grand parti capable de faire réélire son leader. Il a donc de nouveau besoin de parlementaires pour pour développer ou pour nourrir l'espoir de développer son mouvement et être un jour réélu ce qui est son but comme il l'avoue lui-même.

3) Laurent Louis sait très bien que s'il n'obtient pas d'élu le 25 mai, ce sera une catastrophe. Il est certain de disparaître des médias, mais en plus, il est très probable que son mouvement se délite complètement. C'est d'autant plus vrai que Debout les Belges a déjà plusieurs membres partir dont le responsable d'antenne de Liège qui est la deuxième plus grosse circonscription dans laquelle DLB se présente. Pour un parti de la taille de DLB, c'est le genre de chose dont on essaie de se passer car c'est très difficile d'organiser autre chose après au niveau de la section au vu du nombre très faible de membres réels. Il doit donc s'assurer d'avoir au moins un élu pour pouvoir continuer son mouvement.

Est ce qu'il peut arriver à obtenir un député bruxellois? Non, je ne crois pas. Les Égalitaires se déchirent sur ce groupement de liste. Ce n'est vraiment pas bon pour leur score. DLB et La Droite pourraient prendre une partie importante de leur électorat à cause de ce groupement de liste. Ce sont les ingrédients parfaits pour ne pas dépasser le seuil des 5 %.

Cédric Lemaire

Pourquoi Laurent Louis a accepté l'accord avec La Droite?